Mieux comprendre les types de contrat d’assurance vie

Les différents types de contrats d'assurance vie

Comprendre la typologie de chaque contrat est important. Ceci permet de souscrire à l’un ou à l’autre contrat en connaissance de cause. En règle générale, l’assurance vie est un grand ensemble qui regroupe l’assurance en cas de vie, en cas de disparition et l’assurance mixte. Chacun de ces contrats contient des offres spécifiques qui les démarquent de ce grand ensemble.

Distinction des contrats par le facteur déclencheur

On souscrit généralement à un contrat d’assurance pour deux raisons principales : améliorer son niveau de vie futur ou transmettre un patrimoine. Autrement dit, les éléments déclencheurs de cette épargne sont les avoirs consolidés de l’assuré à une échéance prévue ou en cas de disparition. Dans le premier cas, le souscripteur percevra une rente versée selon les clauses du contrat. En cas de décès, la garantie s’enclenche afin que les bénéficiaires dudit contrat s’acquittent de leur droit.

Différenciation par l’objectif du contrat et le support

Dans le contrat d’assurance en cas de vie, l’objectif poursuivi par le souscripteur est l’épargne facilitée par un système fiscal attractif après 8 ans à la date de souscription. S’agissant de la garantie dans l’assurance en cas de décès, le but est que les héritiers directs ou tous les bénéficiaires nommés profitent du capital investi pendant le vivant de l’assuré. Enfin, dans le contrat d’assurance mixte, la garantie est la combinaison des objectifs des deux précédents.

En outre, les contrats d’assurance se distinguent aussi selon qu’on est dans un mono support que dans un multi support. Un contrat mono support est un placement sur un seul et unique fonds en euros et exceptionnellement sur un fonds en unités de compte. Pourtant un contrat multi support associe un fonds en euros pour protéger le placement et des fonds en unités de compte divers pour améliorer les performances.

La nature des contrats disponibles sur le marché

Il existe 3 catégories de contrats sur le marché. En fonction de leur nature, on distingue le contrat d’assurance vie pour épargne, pour prévoyance et le dernier mixte qui renferme épargne et prévoyance. Dans un contrat d’assurance épargne, l’assuré reçoit un capital différé et une rente viagère instantanée selon les clauses mentionnées dans le contrat.

En ce qui concerne le contrat d’assurance vie prévoyance, il se distingue en deux catégories : le temporaire décès et la rente survie, éducation ou les garanties supplémentaires. Il s’agit d’une garantie qui permet d’assurer un capital conséquent aux bénéficiaires en cas de disparition du souscripteur sur un temps bien défini. Ces rentes visent à verser une somme d’argent aux proches pour réaliser leurs projets selon que l’assuré avait prévu au moment de la souscription.

Ces garanties peuvent aussi renfermer la prévoyance en cas de décès par accident ou d’une invalidité quelconque. Enfin, dans la dernière catégorie, les contrats sont mixtes et les garanties couvrent la prévoyance aussi bien que l’épargne. Les bénéficiaires s’acquittent de la rente pendant une période donnée et peuvent même poursuivre leurs études s’il y avait une clause garantissant le contrat à terme fixe pour les enfants à bas âge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *