Les trésors de Libourne à découvrir

Parblogadmin

Les trésors de Libourne à découvrir

Libourne est une commune française ayant une réputation qui n’est plus à faire grâce à ses trésors d’antan. Ses beaux châteaux, son musée et ses chapelles renferment tous une histoire impressionnante pour s’imprégner de l’esprit libournais.

Explorer la ville de Libourne

Cette commune typique de la région Nouvelle-Aquitaine a peu de touristes à cause de la grande ville de Saint-Emilion et de la ville exceptionnelle de Bordeaux. La plupart des touristes n’y font pas cap alors que c’est une bastide anglaise qui a une solide histoire à raconter et surtout des monuments uniques à visiter.

La visite commence sur la grande place centrale, la Place Abel-Surchamp, de la commune avec l’Hôtel de ville et ses maisons de marchands datant de plusieurs siècles. Elle est surtout animée pendant les jours de marché.

Le musée des Beaux-arts de Libourne à ne pas rater

Le musée qui renferme tant d’histoires a été construit selon la volonté du duc libournais Elie Decazes (1780-1860). Nommé Ministre de l’Intérieur par le roi Louis XVIII en 1818, il a fait envoyer dans la commune des œuvres majeures pour constituer le musée.

Il s’est enrichi tout au long du 19ème et 20ème siècle grâce à des legs, des donations et des dépôts. Les collections sont transférées dans les bâtiments de l’Hôtel de ville après avoir été accueillis au Couvent des Ursulines en 1836.

Des œuvres qui appartiennent aux collections du musée sont visibles en permanence dans les salles d’exposition au deuxième étage de l’Hôtel de Ville. Il est reconnu comme étant un « Musée de France ».

Le Château du Thailas

Le Château du Thailas est une demeure de style classique se distinguant par sa tour située au centre du bâtiment. Il est érigé à la sortie de la ville sur la route de Saint-Emilion.

Une visite dans la demeure permet de découvrir les particularités du célèbre vin rouge français Pomerol produit au château. Une escapade dans la commune associe ainsi d’une part la découverte de l’histoire de la royauté en France et d’autre part l’aperçu de la fabrication des Pomerol.

Une visite classique y est proposée où les touristes ont le privilège de détecter les futurs produits et d’en déguster.

La Chapelle du Carmel

Elle a été fondée par l’abbé Charriez en 1838 et a marqué la présence des Carmélites dans la région de Nouvelle-Aquitaine. Après le départ de toutes les religieuses, elle est devenue un endroit d’expositions temporaires permettant la mise en valeur et l’étude  des collections permanentes venant du Musée des Beaux-arts.

La chapelle ouvre ses portes uniquement durant les expositions mais cela n’empêche pas d’immortaliser la visite avec des photos.

Les différents monuments de la ville datent tous de plusieurs siècles et ils ont leur propre histoire. La construction libournaise donne un aperçu de la vie médiévale qu’a connue la commune.

À propos de l’auteur

blogadmin administrator

Laisser un commentaire